Surtout ne cherchez pas à en prendre conscience !

par · février 19, 2012

Je dois vous parler d’une chose simple et que pourtant l’on trouve dans la littérature, expliquée de manière très complexe, ce qui rend le concept totalement inexploitable : la conscience.

Il s’agit là d’un terme curieux parce que tout le monde semble le comprendre, sans qu’on ne sache toutefois en donner une définition claire. Cette manière de manier une idée sans la comprendre m’a toujours intrigué. Or une notion ne peut être saisie que si elle est comprise.

Dessinez votre pensée ! Votre dessin reflètera ce qui est compris et ce qui ne l’est pas. Il dévoile la manière de gérer votre monde mental. Voir comment nous nous représentons la réalité est instructif.

Une gamine de 6 ans vint me consulter pour problème de pipi : elle courait sans arrêt aux toilettes et ne pouvait se retenir. Comprenez bien : elle ne faisait pas pipi au lit ! Ce n’est donc pas une énurésie. Après avoir investi le plan physique, je découvre qu’il n’y a rien d’anormal. Je lui demande alors :

– Dis-moi, à quoi ressemble une vessie ?

– Ben… à un tuyau ! dit-elle au tacotac.

J’ai ri. J’ai trouvé cela mignon.  Avec une vessie en forme de tuyau, c’est clair qu’elle ne peut rien retenir !

– Pas vraiment mon ange. Mais tu as raison sur un point : celui qui nous a crée est parti d’un tuyau comme tu me le décris. Comme un souffleur de verre, il a soufflé dans ce tuyau pour en faire une boule. Cette boule, sous l’effet du poids, est descendue pour se placer là, derrière ton pubis (je lui désigne l’os) qui le protège.

J’ai demandé à la mère de lui expliquer à la maison comment travaillent les souffleurs de verre pour m’assurer qu’elle ait une bonne image du verre chaud qui se déforme. Cette unique séance a suffit.

Une fois ramenée à la conscience et corrigée, la représentation peut retourner dans l’oubli de l’inconscient.

 

Ce qu’est la conscience

La conscience est cette capacité d’appréhender et d’explorer la réalité extérieure à travers nos 5 sens, ce qui est très réducteur. Nous allons donc obligatoirement interpréter la réalité. Toutes nos représentations sont donc erronées. Elles sont semblables à des cartes routières qu’il va falloir mettre à jour continuellement jusqu’à obtenir une image fidèle du terrain. Et ceci est impossible ! Nous aurons toujours qu’une représentation restrictive et fausse de la réalité !

 

Pourquoi est-ce dangereux de vivre avec de fausses idées ?

Imaginez que l’on vous donne un pistolet en main et que vous croyez qu’il s’agit d’un marteau. N’y a-t-il pas un risque ? Imaginez maintenant qu’on vous donne un outil et qu’on ne vous dit pas comment vous en servir. Saurez-vous le manier de manière efficace ? Non.

Nous devons accorder nos pensées à la réalité présente. Tout décalage est malsain.

Rubrique: Techniques

Titre2 Commentaires

  1. […] Surtout ne chercher pas à en prendre conscience ! Catégories […]

  2. […] étant psychologique, la solution est -à mon sens – symbolique (j’explique cela dans un article sur la conscience dans l’un de mes autres blog). Et pourtant, devant son insistence, je lui accorde un […]

Ajoutez un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.